Conseils en cas de blessure

 

CONSEILS EN CAS DE BLESSURES

EXAMEN SUR LE MOMENT DE LA BLESSURE :


l'examen a pour but d'établir un pronostic de gravité. Il prend en compte 

- Comment la blessure est survenue 
- L'importance de la douleur du 
joueur 
- L'impotence fonctionnelle 
- Le testing musculaire : à éviter car peut aggraver la lésion 
- L'existence ou non d'un hématome 

QUELS SONT LES TRAUMATISMES POSSIBLES ?

Les traumatismes musculaires se décomposent en 2 catégories : 

Trauma sans lésions anatomiques : courbature, crampe et contracture. 
Trauma avec lésions anatomiques : contusion, élongation, déchirure et rupture. 

QUI EST QUOI ?


Après avoir pronostiqué la gravité de la blessure, savoir la reconnaître : 

⇒ La contracture

Elle survient après un effort physique important, souvent répétitif et unilatéral, elle débute en fin d'entraînement, voire juste après. Comment la soigner : 
- Froid immédiatement puis secondairement mettre du chaud 
- Massage 
- Décontracturant 
- Reprise de l'entraînement après 2 à 3 jours d'arrêt

⇒ La contusion (Béquille)

 

Elle survient lors d'un choc. La gravité dépend de la violence du traumatisme et de l'état fonctionnel du muscle. Hématome volumineux possible. Comment la soigner : 
- Froid immédiatement 
- Comprimer le muscle (Bande) 
- Massage après 3 à 4 jours 
- Reprise de l'entraînement suivant gravité après 8 jours d'arrêt. 

L'élongation                                                                                                                                                              
C'est une douleur brutale et modérée qui survient pendant l'effort et qui généralement ne stoppe pas le joueur. Impotence fonctionnelle modérée. Etirement de quelques fibres musculaires. Comment la soigner : 
- Froid immédiatement 
- Comprimer le muscle 
- Massage après 2 ou 3 jours 
- Reprise de l'entraînement après 10 à 15 jours d'arrêt. 

⇒ La déchirure (Terme familier : Claquage)


Elle survient lors d'une douleur brutale, violente qui stoppe le joueur en plein effort 
- Impotence fonctionnelle importante, boiterie 
- Rupture de plusieurs fibres musculaires 
- Hématome 
Comment la soigner : 
- Froid immédiatement 
- Comprimer le muscle 
- Massage après 15 jours 
- Reprise de l'entraînement après minimum 4 à 6 semaines d'arrêt. 

⇒ La rupture


Cas extrême. Stade ultime de la déchirure musculaire. Le corps du muscle se rétracte au dessus de l'endroit de la rupture et forme une véritable " marche d'escalier ". 
- Elle survient lors d'une douleur brutale, violente en plein effort ou après un choc 
- Impotence fonctionnelle totale 
- Rupture complète du corps 
- Hématome diffus et volumineux 

Comment la soigner : 
- Froid immédiatement 
- Comprimer le muscle sans l'étirer 
- Hospitalisation immédiate 
- Reprise progressive de l'entraînement entre le 4ème et 6ème mois après la blessure. 

LES GESTES D'URGENCES 

- Stopper l'effort 
- Application de glace 
- Pose d'une contention souple 
- Eviter l'appui sur le membre blessé 

LES ERREURS A NE PAS COMMETTRE 

- Masser la région traumatisée (Sauf drainage) 
- Immobilisation complète du membre 
- Application d'une pommade chauffante ou de chaleur 
- Anti-inflammatoire en phase aiguë 
- Reprise trop précoce du sport
 

MESURES DE PREVENTION


- Bon échauffement et progression dans l'entraînement 
- Bonne 
condition physique 
- Eviter la 
fatigue : Surentraînement 
- Ne pas reprendre le 
sport trop rapidement après un traumatisme 
- Exercices d'étirement avant et après l'effort 
- Bonne hydratation et bonne diététique 
- Emploi d'un matériel adapté et correction de la technique 

 

ATTENTION, DANS TOUS LES CAS, UNE VISITE CHEZ LE DOCTEUR EST CONSEILLEE SUIVIE DE SOINS DE KINESITHERAPIE ET LA REPRISE DE L'ENTRAINEMENT DOIT ETRE PROGRESSIVE 

 

Conseils pour l’application de glace

 La glace doit être appliquée de manière à bien épouser la forme de la zone blessée. Elle doit être placée dans un sac maintenu avec un bandage, sans trop serrer pour ne pas arrêter la circulation sanguine, mais suffisamment pour permettre une compression qui arrêtera le saignement. On peut appliquer directement sur la peau des cubes de glace contenus dans un sac en plastique, ou les mettre dans une serviette mince et mouillée. Il existe aussi des sachets de gel mou réfrigérants (Ice pak®) vendus en pharmacie qui peuvent s’avérer pratiques. Toutefois, lorsqu’on utilise ces produits, il ne faut pas les placer directement sur la peau, car il y a des risques d’engelure. Un sac de petits pois verts (ou de maïs en grains) surgelés, déjà dans un emballage plastique, est une solution pratique, puisqu’il se moule bien aux formes du corps et peut être appliqué directement sur la peau.
Il est inutile d’appliquer des compresses froides ou des « sacs magiques », car ils ne sont pas assez froids et se réchauffent en quelques minutes.

 

repas avant match et Repas de Noel 2011 18 jours
Laëtitia Leconte est devenu membre plus de 2 ans
Nouveau site internet plus de 3 ans
2-3
la rochelle / EF Saintonge / Jonzac 2 plus de 3 ans
la rochelle / EF Saintonge / Jonzac 2 : résumé du match plus de 3 ans
week end du 22 et 23 novembre plus de 3 ans
EF Saintonge / Jonzac 2 : nouveau joueur plus de 3 ans
EFSaintonge : nouveau joueur plus de 3 ans
EF Saintonge / Jonzac 2 : nouveau joueur plus de 3 ans
2-5
aigrefeuille / EFSaintonge plus de 3 ans
aigrefeuille / EFSaintonge et Bussac/Cercoux / EF Saintonge / Jonzac 2 : résumés des matchs plus de 3 ans
1-1
Bussac/Cercoux / EF Saintonge / Jonzac 2 plus de 3 ans
3-2
EFSaintonge / la couronne plus de 3 ans
EFSaintonge / la couronne et EF Saintonge / Jonzac 2 / Ua Cognac : résumés des matchs plus de 3 ans
2-4
EF Saintonge / Jonzac 2 / Ua Cognac plus de 3 ans

Aucun événement

Aucun événement